Grébiche et colophon.

Connaissez-vous Les aventures de Grébiche et Colophon? La petite girafe et l’éléphanteau mignon?

Eh bien, ça n’existe pas (encore).

Ou seulement dans les livres, au début ou à la fin de tous les livres.

La grébiche est le nom d’imprimeur, dont l’insertion est obligatoire pour les impressions diffusées dans le public (ouvrages d’édition, affiches et tracts). À l’origine, les grébiches sont des objets de maroquinerie, ces petits rectangles de métal utilisés sur les bords et sur les coins du cuir.

Le colophon est la note finale d’un ouvrage de luxe indiquant ses principales caractéristiques. Elle comporte la justification de tirage et l’achevé d’imprimé. En grec, colophon, c’est le faîte d’un toit, ou l’achèvement d’une oeuvre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s