« par la combinaison des lettres tu peux comprendre de nouvelles choses »

Lave tes habits et si possible ne porte que des vêtements blancs, car cela est une aide sur le chemin qui mène le coeur vers la crainte de Dieu ou l’amour de Dieu. S’il fait nuit, allume de nombreuses bougies jusqu’à ce que tout soit illuminé. Puis prends dans ta main de l’encre, une plume et une tablette et souviens-toi que tu vas servir Dieu dans la joie et le contentement du coeur. Maintenant commence à combiner peu ou beaucoup de lettres, à les permuter et à les combiner jusqu’à ce que ton coeur soit réchauffé. Alors sois attentif à leurs mouvements et à ce que tu peux produire en les faisant bouger. Et quand tu sens que ton coeur est déjà chaud et que tu vois que par la combinaison des lettres tu peux comprendre de nouvelles choses que tu ne pouvais pas connaître au moyen de la tradition humaine ou par toi-même, et quand tu es ainsi préparé à recevoir l’influx de la puissance divine qui se répand en toi, alors applique toute ta pensée vraie à te représenter le Nom et Ses très hauts anges dans ton coeur comme s’ils étaient des êtres humaines assis ou se tenant autour de toi.

Abraham Abulafia (1240-1290), kabbaliste né à Saragosse, cité dans l’épigraphe du livre de BBenjamin Moser, Clarice Lispector: Pourquoi ce monde – Une biographie, 2012.

Publicités

About this entry