Echos – Les manuscrits de la mer morte sur le net.

Les manuscrits de la mer morte, près de 100 000 fragments datant du IIe et du Ier siècle avant JC, contenant la Bible, des textes apocryphes, des commentaires sur ces textes… sont désormais en partie sur le net. On peut les visionner, les lire en araméen et les traduire en anglais. Ce sont des textes parmi les plus anciens du monde ; ils sont maintenant lisibles sur le grand flux global. N’est-ce pas totalement réjouissant ? (Le Monde du 26 septembre 2011)

Publicités

N’espérez pas vous débarrasser des livres, de Jean-Claude Carrière et Umberto Ecco.

Sous la forme d’une aimable et libre conversation, cet entretien avec les deux hommes de lettres et de livres que sont l’éclectique Jean-Claude Carrière (auteur, scénariste, traducteur) et Umberto Eco (romancier et surtout distingué sémiologue) repose sur l’affirmation, plutôt tranquille, que nous n’assistons pas actuellement à la fin du livre avec le développement de l’internet. D’un aimable informel, structuré par Jean-Philippe de Tonnac qui mène l’échange qui devient parfois un débat, alimenté par l’expérience des deux hommes, lecteurs, auteurs et collectionneurs de livres anciens, nous apprenons beaucoup et réfléchissons grâce notamment aux images toujours frappantes utilisées par Eco, sur la mémoire que constituent les livres et l’internet, sur la connaissance, l’utilité de la bêtise – passages savoureux –, la censure, la bibliothèque. (2009)