Smilla et l’amour de la neige, de Peter Hoeg.

Un livre de Peter Hoeg accessible… profitons-en! Magnifique personnage de femme solitaire, sensible et cuirassée, déterminée jusqu’à la mort pour connaître la raison de la mort d’un enfant qu’elle délivre peu à peu de ses souvenirs retenus, lentement déroulés; magique monde de l’hiver danois, bien plus encore au nord; impressionnant peuple inuit dont Smilla fait partie en partie, comme de tout, avec un pas de recul, qui donne au lecteur l’envie d’avancer et d’en savoir davantage, justement. L’écriture est fine, intelligente, astucieuse, terrible.

Publicités

La Vierge Froide et autres racontars, de Jorn Riel.

Des récits évoquant avec la tendresse et la simplicité de Steinbeck (Tendre Jeudi, Tortilla flat) quelques épisodes de la vie des chasseurs dans le Groenland inhabité. Burlesque, hilarant, Jorn Riel, Danois qui a vécu vingt ans dans le grand Nord, réussit à aborder des thèmes aussi fondamentaux, et pas que pour rire, que sont l’histoire, la mort, l’amour… La poésie râpeuse de ces histoires drôles d’hommes solitaires est étonnamment délicate. Ce petit livre n’est que le premier d’une très jolie série… À lire pour retrouver son rire et son humanité.